huiles essentielles

Les petits remèdes de Croqlife

les-petits-remedes-de-croqlife-800_ink_li

Voici les petites recettes aromathérapiques qui fonctionnent très bien dans notre famille. Attention, je ne suis ni médecin, ni spécialiste en aromathérapie (ouch ! Je viens d’éviter certaines fourches caudines. 🙂 ). Je ne prétends pas détenir THE remèdes mais quand je vois le nombre d’enfants de mon entourage sous antibiotiques ou constamment pris du nez ou des bronches, je me dis que, peut-être, ça pourrait servir. Mon cadet n’a jamais eu besoin d’antibiotiques de sa vie (il a 9 ans) et l’aîné, depuis l’ablation des végétations à 3 ans et demi, en est au même point. Alors, option 1: soit c’est parce qu’ils ont un système immunitaire béton. Option 2: soit c’est parce qu’ils passent beaucoup de temps dehors chaque jour quel que soit le temps. Option 3: soit c’est parce qu’ils ont une alimentation équilibrée, le plus possible bio et constituée uniquement de plats cuisinés maison. Option 4: soit c’est parce que les huiles essentielles que j’utilise pour les soigner sont super efficaces. Ou alors, est-ce une combinaison des options 1,2,3 et 4 ? 😉 Quoiqu’il en soit, voici nos secrets pour vaincre rapidement virus hivernaux et autres petits maux désagréables*.

1/. Contre les rhumes

Adultes et enfants de plus de 2 ans:

  1. lavage de nez au Sterimar « nez bouché » ou Physiomer « nez bouché »
  2. gouttes aux huilles essentielles (HE):

Dans un flacon avec pipette d’une contenance de 30 ml, verser 20 ml d’huile de support (amande douce, par exemple), puis ajouter:

  • 10 gouttes d’HE d’arbre à thé
  • 10 gouttes d’HE d’eucalyptus
  • 10 gouttes d’HE de pin sylvestre
  • 10 gouttes d’HE de lavande
  • 10 gouttes d’HE de cèdre

2/. Contre les maux de gorge/la toux productive/la fièvre/la grippe

L’huile essentielle de ravintsara ! Cette huile essentielle vantée par deux de mes amies très au point en aromathérapie est devenue notre incontournable.

  1. en massage de la poitrine, du haut du dos et de la plante des pieds. Diluer 30 gouttes de ravintsara dans 30ml d’huile de support puis prélever la dose nécessaire pour le massage. Très efficace contre la fièvre qui monte dans les tours et pour traverser la grippe rapidement et sans être trop secoué.
  2. tisane de citron et de gingembre additionnée d’une cuillérée de miel dans laquelle je mélange 2 à 3 gouttes d’HE de ravintsara.

3/. Pour survivre en cas de grippe au lieur de se transformer en larve dans son cocon

L’huile essentielle de Ravintsara, l’huile essentielle de thym, de la tisane de thym, du miel artisanal et beaucoup de repos.

Dans une cuillère à café de miel, ajoutez 3 gouttes de ravintsara et 1 à 2 goutte de thym. Plongez le tout dans une tisane de thym bio (de préférence). À renouveler autant de fois que vous le jugez nécessaire au cours de la journée.

Et voilà ! C’est tout ! Pas de trousse à pharmacie bondée chez Croqlife et ses lutins. 🙂

Aparté: au moment où je rédige cet article, j’ai un bon mal de gorge qui sévit depuis 2 jours, quasiment plus de voix et un rhume qui vient de se rajouter par dessus le tout, aujourd’hui. Les remèdes ci-dessus me permettent de m’occuper de ma maisonnée sans sentir la fatigue bien que la douleur soit présente et pénible. C’est la 3ème fois que les virus hivernaux me rendent visite cette année et cela coïncide avec la reprise de mon activité professionnelle plus qu’à plein temps. Moralité: peu d’heures de sommeil, pas de déjeuner faute de temps, une bonne dose de stress et le sentiment de ne plus pouvoir passer autant de temps de qualité qu’avant avec mes enfants = un corps en déséquilibre. Les petits remèdes, c’est bien mais à la base, si les besoins essentiels sont respectés, on n’en a quasiment pas besoin ou alors leur efficacité est fulgurante. Vivement la fin de cette période de transition, en ce qui me concerne, et le retour à un équilibre plus sain !

Prenez donc bien soin de vous avant tout !

*notre famille ne souffre (pour l’instant!) d’aucune pathologie particulière, ni d’allergie, ce qui nous permet de nous soigner ainsi, et uniquement pour les petits maux qui n’ont rien à voir avec des infections bactériennes nécessitant, bien souvent, de sortir l’artillerie lourde. 😉

 

 

Save