Christopher Edge

The many worlds of Albie Bright by Christopher Edge

the many worlds of albie bright

Drôle, touchant, captivant et…quantique !

Chaudement recommandé par mon 9 ans qui l’a dévoré en 2 jours et j’avoue m’être laissée embarquer, aussi. 😉

For my English readers, here are some reviews that I found great about this book:

L’histoire (4ème de couverture traduite par ma pomme):

JUSQU’OÙ IRIEZ-VOUS POUR CHANGER LE MONDE ?

Le jour où la maman d’Albie meurt, ce dernier demande tout naturellement où elle est partie. Ses parents en bons scientifiques qu’ils sont ont généralement réponse à tout. Son papa marmonne quelque-chose à propos de physique quantique, d’univers parallèles. Alors, Albie ne fait ni une, ni deux! Il prend un carton, un ordinateur, une banane pourrie et part à la recherche de sa mère dans un formidable voyage dans le temps et l’espace.

Ce qu’il va trouver sera peut-être ou peut-être pas ce qu’il cherche mais une chose est certaine, il va trouver les réponses aux grandes questions qu’il se posait.

UN ROMAN EXTRAORDINAIRE POUR TOUS CEUX QUI SONT RESTÉS CURIEUX.

L’avis de mon 9 ans:

« J’ai beaucoup aimé ! C’est plein d’imagination. La mort de la maman, au début, et les détails sur la physique quantique te font penser que tu vas rentrer dans une aventure passionnante. »

Mon avis

A priori, entre la physique quantique et la mort de la maman dès le début, ça paraît mal parti, cette histoire. 🙂 Et pourtant, il serait dommage de s’arrêter à ces 2 barrières car elles n’en sont pas. Il y a beaucoup d’humour et de sensibilité dans ce récit raconté du point de vue de ce garçon de 11 ans prénommé Albie. Le fracas que provoque la mort de cette maman éminemment douée dans son champ de recherches (trouver les origines du Big Bang via la physique quantique) va bouleverser les trois personnes qui lui étaient le plus liées: son fils (Albie), son mari (Dad) et son père (Grandad Joe). Celle qui était cette colle fédérant ces 3 personnes de manière harmonieuse, pareille à celle qui fait se coller entre eux les atomes et qui crée tout ce que compte l’univers, s’en va et les laisse en désordre, déboussolés et ne sachant plus trop vers quelle direction avancer de nouveau. Le père va se perdre dans son travail et sa série télé de vulgarisation scientifique qui a un succès fou. Le grand-père va essayer de pallier l’absence du père et de la mère, en vain. Et Albie dans tout ça? Eh bien, Albie va chercher sa propre voie en partant à la recherche de sa mère dans des univers parallèles car selon la théorie évoquée par son père, d’autres univers existeraient en même temps que le nôtre, quasiment pareils au nôtre mais avec une légère différence dans chacun d’eux, qui les rend tous à la fois similaires mais uniques. Conclusion: il se pourrait que dans l’un de ces univers, sa maman soit vivante !

Pour ce faire, Albie s’appuie sur la base de données de l’ordinateur maternel, un compteur Geiger, un carton et une banane qui, en pourrissant, produit les radiations nécessaires pour voyager d’un univers à un autre.

Le récit est rythmé par cette quête qui ne manque ni de surprises, ni de rebondissements, ni de situations cocasses, ni d’émotions. On se laisse prendre par la course folle et désespérée d’Albie, par sa façon toute personnelle de faire le deuil de cette maman qui était son roc, son héroïne et son encyclopédie vivante. Ce roman jeunesse mérite de passer dans toutes les mains car il aborde avec légèreté et humour un sujet qui nous a touchés, nous touche ou nous touchera. Il donne aussi une envie irrésistible d’en savoir plus sur ce qui me paraît vraiment mystérieux et fascinant: l’univers de la physique quantique (et c’est une pure littéraire qui n’a jamais rien compris à la physique et aux maths qui écrit ça!!!).

Avis aux maisons d’édition françaises: livre en anglais, paru en janvier 2016, à traduire de toute urgence en français pour qu’il puisse être lu par de nombreux lecteurs francophones.

Note sur l’auteur:

Christopher Edge

Christopher Edge est un écrivain anglais qui a passé toute son enfance à inventer des histoires, à Manchester. Maintenant, il vit dans le Gloucestershire avec sa femme et ses deux enfants. Il passe toujours le plus clair de son temps à inventer des histoires. 🙂

À suivre…

The Jamie drake equation by Christopher Edge

 

 

Publicités