Notre Saint-Nicolas.

Saint Nicolas - 2015 (16)-800Originaire du sud-ouest de la France, la Saint Nicolas s’est longtemps limitée, pour moi, au dicton:

À la Saint Nicolas, on offre des chocolats.

Euh…un peu léger, non?! 😉

Balthazar prépare Noël

Le calendrier de l’Avent de Balthazar, qui nous accompagne pour la 2ème année, nous a aidés dans la (re)découverte  de cette tradition si ancrée dans l’est et le nord de la France ainsi que dans nombre de familles chrétiennes.

Le travail toujours aussi extraordinaire des profs et bloggeurs Sanleane, Bout de gomme et monsieur Mathieu ont complété les petits récits de balthazar. Thomas et Théodore ont approfondi la lecture du livre de Quentin Gréban sur la légende de Saint-Nicolas grâce aux fiches de Sanleane.

Les livres

Comme pour les livres de Noël, nous relisons donc, chaque année, nos livres habituels et j’en achète un nouveau pour enrichir l’horizon littéraire et culturel de mes garçons. L’an dernier, nous avions lu La légende de Saint Nicolas (Père Castor) et cette année, L’histoire de Saint Nicolas racontée et illustrée par Quentin Gréban, aux éditions Mijade.

Le second est à la fois décalé et traditionnel. Décalé car contemporain (une vieille 2CV dans le garage de la ferme; 3 enfants dont 2 garçons et 1 petite fille); traditionnel car il reprend, avec quelques modifications, l’une des chansons traditionnelles de la Saint-Nicolas. Les illustrations, elles, sont de pures merveilles, poétiques et très fortes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Grâce à Laure, du blog Petits homeschoolers, nous avons aussi visionné une lecture animée de l’album du Père Castor: Magique !

Les chansons

Nous avons écouté plusieurs chansons de la Saint-Nicolas en faisant notre pain d’épices et nos coloriages. Nous avons eu une petite préférence pour l’interprétation d’Anne Sylvestre.

On a aussi regardé une vidéo des géants du nord (Saint-Nicolas et son âne, Galopin, et le Père Fouettard).

En revanche, pour cause de comportement à améliorer, c’est le Père fouettard qui est passé, chez nous. Pomme de terre et oignon devant le sapin. 😉

J’entends les cris d’indignation d’ici ! 🙂 Eux, ils ont souri. Ils savent bien que tout ceci n’est que légende et mise en scène. Ils nous ont dit: « Et le charbon, alors ? Il est où ? » 🙂 Et sur ce clin d’oeil, nous nous sommes tous ensemble régalés de pain d’épices et de clémentines.

Bonne continuation dans les préparatifs de Noël !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s