L’escargot et Thomas

vyacheslav-mishchenko-snails-16Source

La rencontre entre ce gastéropode et mon Thomas a eu lieu au printemps 2009, dans notre jardin, et depuis ce jour-là, son intérêt pour les escargots ne faiblit pas.

Alors que certains s’en vont acquérir vivarium et autres kits d’observation estampillés « j’aime la nature », mon aîné observe, soulève, pose sur ses mains, ses bras, ces mollusques trouvés autour de la maison, ni plus, ni moins.

L’essentiel de cette passion se passe donc dehors et dépend entièrement des conditions météo et du bon vouloir de ces petites bêtes. Hors de question de les parquer et de les forcer à rester dans un endroit qui n’est pas leur environnement naturel.

En revanche, aménager, dans le jardin (ancienne maison), puis dans la cour (maison actuelle) un coin avec de la salade, des épluchures de carottes, des pots renversés et des jardinières pour créer des zones d’ombre où s’abriter du soleil, voilà qui permet à chacun, Thomas comme l’escargot, d’y trouver son compte. Et moi aussi ! Depuis qu’ils ont de la nourriture en abondance, mes lys poussent à vue d’œil et je vais enfin pouvoir profiter des fleurs sans que tout soit grignoté par ces visiteurs à coquille.

Une petite entorse toutefois à cette liberté de l’animal: il y a quelques semaines, Thomas a souhaité garder son escargot avec lui, dans sa chambre. Après tout, pourquoi pas ? L’histoire a duré deux jours. Je vous laisse découvrir le logement de Monsieur Escargot durant son séjour au 1er étage de la maison bleue.

 

 

Il était sorti sur le bord de la fenêtre matin, après-midi et soir. Un vrai escargot domestique ! Puis, Thomas s’est dit que ce n’était pas une vie pour un escargot et qu’il devait rejoindre ses compagnons. Retour dans la cour !

Plus Thomas a grandi, plus les questions ont afflué. N’étant pas très instruite sur le sujet, 2 documentaires ont fait leur apparition dans notre bibliothèque:

L’escargot dans la collection Premières découvertes, chez Gallimard

L’escargot, paisible dormeur de Paul Starosta, chez Milan.

La présentation claire et les jolies illustrations du premier ont très bien rempli leur rôle pour acquérir  les connaissances de base. Le second, plus approfondi, est un excellent complément. Le plus: son ton humoristique et le fait qu’un escargot-mascotte accompagne, page après page, la lecture de l’enfant; créant ainsi une complicité qui évite le côté « sec » du livre documentaire.

Voici la liste (évolutive) de nos ressources et activités autour de cette bestiole:

– le lapbook (ou livre personnalisé) sur l’escargot.

– nos livres documentaires : L’escargot (Gallimard, 1ères découvertes); L’escargot, paisible dormeur (Milan jeunesse).

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

– notre livre d’illustrations : L’imagier des saisons (Éditions des grandes personnes) – de superbes illustrations dont une d’un très bel escargot.

imagier des saisons

– nos livres de fiction : Le merveilleux voyage du petit escargot de Julia Donaldson et Alex Scheffler (une auteure et un illustrateur dont nous avons tous les livres en anglais !); Le voyage de l’escargot de Ruth Brown (un livre aux illustrations soignées et regorgeant de détails que l’œil de l’enfant sait capter; un texte simple mais au vocabulaire riche); toute la série des Raymond d’Anne Crausaz, aux éditions MéMo (voir ce lien, aussi); et pour les plus grands, un bel éloge de la lenteur dans le livre de Luis Sepuvelda, Histoire d’un escargot qui découvrit l’importance de la lenteur.

– si vous en voulez encore, allez piocher dans l’excellente et exhaustive bibliographie de Materalbum (un site incontournable !), sur le sujet, ici.

– notre poésie : le très joli poème de Prévert, Chanson des escargots qui s’en vont à un enterrement… . Les belles illustrations sont une invitation à la créativité. Un vrai petit livre 2 en 1 !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

– notre comptine : Petit escargot dans le volume 1 des Clipounets.

– notre œuvre d’art : L’escargot de Matisse, vu à l’exposition The Cut-Outs à la Tate (Londres), en août 2014.

The Snail 1953 Henri Matisse 1869-1954 Purchased with assistance from the Friends of the Tate Gallery 1962 http://www.tate.org.uk/art/work/T00540– nos ressources Montessori : le puzzle et les très bons supports de Boutique documents Montessori.

– un jeu de plateau, ici.

nos ressources internet:

C’est pas sorcier sur l’escargot.

→ Une fiche documentaire utilisant un vocabulaire juste.

→ Le travail poétique et fascinant du photographe Vyacheslav Mischenko.

→ Ce tableau Pinterest.

→ Les jeux de logique Snail Bob.

→ Le fichier très joli et bien documenté d’Esther sur les gastéropodes, ici.

→ Le lapbook sur l’escargot du blog Participassions.

Toutes ces ressources ne représentent que 10% du temps que Thomas consacre à cet intérêt. Il est donc pleinement dans ce que la pédagogie Charlotte Mason préconise, à savoir: l’observation directe de la nature.

Si vous ne connaissez pas cette pédagogie passionnante, voici quelques blogs francophones qui vous donneront une idée: Une année avec Charlotte, les 2 blogs d’Émilie que sont Poule ou coq? et Living books français (un site qui vise à répertorier les « livres vivants » disponibles en langue française),  Petitshomeschoolers.

Si vous aimez la nature et souhaitez trouver des projets enrichissants, je ne peux que vous inciter à découvrir le si joli blog des Ateliers de Céleste (un vrai coup de cœur pour nous !).

Ma copinaute Ninon du blog Poison Darling a écrit un article sur l’escargot que j’aime vraiment beaucoup. Et les couleurs chatoyantes, acidulées et revigorantes de cet article sont à l’image de son blog: vives, pétillantes et enjouées !

vyacheslav-mishchenko-snails-21

 

 

 

Save

Save

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s