Le projet « Flat Stanley ».

flat stanleyTout est parti d’une histoire écrite par Jeff Brown en 1964 et intitulée Flat Stanley. Stanley est un petit garçon qui est tout plat car un tableau d’affichage s’est décroché du mur de sa chambre et lui est tombé dessus pendant qu’il dormait. Après un passage chez le médecin, il s’avère que le jeune garçon est en parfaite santé mais il ne fait plus qu’un centimètre d’épaisseur ! Une aubaine pour voyager ! En effet, pour rejoindre un de ses copains en Californie, les parents de Stanley n’ont qu’à le mettre dans…une enveloppe!

 

De cette situation cocasse, un projet est né, au Canada, en 1994, puis s’est répandu dans le monde entier, impliquant 6000 classes dans 88 pays. Pour plus d’informations sur le sujet, voir ici, en français, et ici, en anglais. C’est une initiative que je trouve géniale et merveilleuse. Quelle meilleure façon de pratiquer ce que l’on nomme la transversalité des apprentissages ! Conçu, à l’origine, pour des écoles, ce projet me semble tout à fait adapté et intéressant pour des homeschoolers. Il laisse une grande place à la créativité, permet de tisser des liens entre enfants du monde entier en faisant de la géographie, de l’histoire et en produisant une quantité incroyable d’écrits ! La conception de Stanley est en elle-même riche. Le seul critère est qu’il soit plat. Ensuite, l’enfant peut choisir de colorier un modèle pré-imprimé, de dessiner son propre Stanley, puis de le peindre, de le colorier ou de le customiser avec de la laine pour les cheveux, du tissu pour les vêtements, etc…Envoyer Stanley à d’autres homeschoolers implique de travailler sur les codes liés à la correspondance: écrire une lettre à joindre à Flat Stanley, remplir correctement le recto et le verso de l’enveloppe, peser son courrier et en déduire le coût du timbre, coller ce timbre au bon endroit. Pour l’enfant qui accueille Stanley, l’éventail des activités est large: cuisiner avec Flat Stanley pour lui faire découvrir les plats typiques de sa région, l’emmener dans des endroits remarquables, lui faire vivre son quotidien, l’emmener avec lui quand il va faire du sport,…Les supports compilant ce temps passé avec Stanley sont multiples: un journal de bord (cahier ou ordinateur), un ou des lapbook(s), des vidéos, un album photos, des diaporamas, des cartes postales, des lettres accompagnées de photos, un blog, etc…Le destinataire pourra aussi renvoyer Flat Stanley dans un colis où il aura mis une petite figurine emblématique de son pays ou de sa région, un aliment et des photos typiques de l’endroit où il vit, le tout accompagné d’une lettre, ce qui fera un bon exercice de lecture pour l’enfant qui accusera réception du colis!

Et si on se lançait dans ce projet ?

Flat stanley enveloppe

Publicités

4 commentaires

  1. il existe un groupe facebook français pour participer à ce genre d’échange en France. Nous y avons déjà participer deux fois. Mais le groupe à l’air d’avoir perdu son engouement de départ. En tout cas mes deux garçons on chacun leur clément aplati qui seraient ravis de voyager et nous serions ravi d’en recevoir à la maison.
    Sarah de http://grandiraufildutemps.wordpress.com/

    1. Merci pour cette info, Popounete ! Dès que nous nous lançons dans le projet (la semaine prochaine, normalement), je te ferai signe et ce sera, avec plaisir, que nous accueillerons vos « Clément aplati ». 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s