La grossesse : 9 mois pour se préparer

Ici, je ne parlerai pas de tout le matériel à prévoir pour la chambre de bébé, de déco ou de choix du prénom. Et non ! J’ai plutôt envie de vous parler de ce qui me paraît le plus important : entrer en contact avec son bébé.

Pour moi, la grossesse est un temps à part, une parenthèse. C’est un moment où pas un jour n’est de trop pour faire connaissance avec son enfant.

Tisser un lien avec lui, prendre le temps d’être à son écoute, changer de rythme durant ces 9 mois: quoi de plus important et de plus simple à réaliser ! Vous me direz, avec les journées ultra-remplies d’une « working-mum », ce n’est pas facile. C’est juste mais c’est peut-être le moment de penser ses journées différemment. Pourquoi ne pas opter pour un moment de calme et de silence, après une journée marquée par le stress et le bruit, plutôt que d’appuyer sur le bouton de la télécommande? Pourquoi ne pas changer un peu ses habitudes ? Après tout, la grossesse marque une étape, un changement. Quoi de plus logique que de commencer à inscrire concrètement ce changement dans son quotidien ? En plus, cela peut être, pour le couple, une formidable occasion de se retrouver. Si les deux parents travaillent à l’extérieur de la maison, toute la journée, ce moment paisible passé autour de bébé peut rétablir un équilibre précieux.

Du côté des préparations professionnelles…

Pour ma part, à force de recherches et grâce à mon amie d’enfance qui est sage-femme, j’ai bénéficié d’une préparation qui correspondait à cette volonté de tisser le lien avec mon bébé. Et ce, pas seulement à partir du 7ème mois de grossesse mais du 3ème mois. C’est donc au sein du projet maison de naissance de Pontoise qu’a commencé cette préparation des plus naturelles et des plus respectueuses. La sage-femme m’a proposé des séances de sophrologie : une véritable bouffée d’oxygène, un moment de calme pour se recentrer sur soi et son bébé.

La sophrologie, c’est quoi ?

N’étant pas une spécialiste de la question mais seulement une maman à qui cette technique a apporté de nombreux bienfaits, je vous laisse lire le document que ma sage-femme m’avait remis, au début de ma préparation (ici).

Ce que j’en ai retiré : une capacité à relâcher chaque partie de mon corps (saviez-vous que vous pouviez avoir des tensions au niveau des oreilles ?) ; la faculté d’évacuer, par un travail sur la respiration abdominale, tout ce qui est négatif afin de « dynamiser le positif en soi » (en gros, sur l’expire, visualiser tout ce qui vous pollue, fait barrage à votre bien-être ; sur l’inspire, visualiser des images positives pour vous et leur faire de la place. Au bout de quelques minutes, la tempête intérieure laisse place à une douce brise. C’est une sensation très, très agréable !). Avec de l’entraînement, chez soi, c’est aussi une technique qui met en place des mécanismes qui s’activeront naturellement, le jour de l’accouchement, même lorsque l’on se sent emportée par les plus fortes contractions. J’ai donc beaucoup aimé cette technique tout au long de la grossesse car elle me permettait de me tourner vers l’intérieur de moi-même et de visualiser ce bébé qui reste très abstrait dans sa représentation visuelle. Le lien entre mon bébé et moi-même a gagné en force et en qualité d’écoute. La sophrologie m’a aussi été d’une aide très précieuse le jour de l’accouchement car elle m’a permis de rester en contact avec mon bébé et ensemble, nous sommes allés au bout de ce chemin, dans le respect de chacun.

La réflexologie plantaire

J’ai poursuivi ces séances que je m’octroyais avant mes grossesses (pour évacuer les tensions musculaires dues aux nombreuses heures de cours de danse hebdomadaires). Le but était le même qu’avant la présence de bébé : réparer ou prévenir les « maux » physiques (tensions dans les jambes, dans la nuque et le dos, assouplir les pieds). Etant donné le fort pouvoir relaxant de cette technique, c’est aussi un moment qui fait beaucoup de bien à l’esprit.

La chiropraxie (à partir du 6ème mois de grossesse)

J’ai eu recours à cette technique pour préparer mon bassin à l’accouchement. A l’aide de pressions manuelles ponctuelles, le chiropracteur a travaillé sur ma posture et l’ouverture de mon bassin. Il a aussi appris à mon mari de petits exercices que nous avons effectués, ensemble, chaque soir, à partir du dernier mois de grossesse, pour préparer mon corps à l’accouchement (tonicité et donc, sa contrepartie, relâchement musculaire, souplesse, ouverture).

L’aquagym spéciale « future maman »

Tout simplement pour rester en forme sans massacrer ses articulations, sous le poids des kilos de la grossesse. Et que cela fait du bien de se sentir légère, ne serait-ce qu’une ou deux heures par semaine !

 

De nombreuses autres méthodes existent : l’haptonomie (géniale aussi pour le papa qui trouve ainsi pleinement sa place au cours de ces 9 mois !), le chant prénatal, le travail sur les peurs liées à la grossesse et à l’accouchement (Arianne Seccia-Boulanger), …

N’hésitez pas à vous renseigner pour choisir ce qui vous correspond le mieux !

A ce titre, prendre contact avec une sage-femme (libérale ou exerçant en maison de naissance) pour le suivi de sa grossesse me semble le plus approprié. Elle saura, mieux que quiconque, vous écouter, vous conseiller et vous guider dans vos choix. En complément, des livres très intéressants sur la grossesse et l’accouchement au naturel sont maintenant disponibles (ils ne l’étaient malheureusement pas lorsque j’étais enceinte). Ils vous donneront de nombreuses pistes à explorer et à discuter avec votre sage-femme. Une liste sera bientôt mise en ligne dans la rubrique « bibliothèque idéale ».

 

L’article en bref :

  • Grossesse = parenthèse pour nouer le contact avec son bébé
  • Commencer, en douceur, à changer ses habitudes au quotidien.
  • Prendre du temps pour soi et son bébé, en gestation.
  • Se renseigner sur les différentes techniques bénéfiques à la grossesse et à l’accouchement.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s